Coup d'envoi de la conférence mondiale sur le sida à Mexico

Lundi 04 août 2008

La 17ème conférence sur le sida vient de s'ouvrir à Mexico sous le signe de la lutte et de la mobilisation des fonds. Cette manifestation, qui se déroule sur 6 jours, réunit près de 22 000 personnes : scientifiques, associatifs, militants et patients. Toutes seront amenées à réfléchir à la lutte contre l'épidémie de VIH, de la recherche à la prise en charge des malades.

Une session sur fond d'émotion : la première personne à avoir pris la parole est une jeune séropositive de 13 ans, Keren Dunaway Gonzales. Celle-ci est venue demander à la communauté internationale de faire des efforts pour réduire les discriminations liées à la maladie dans sa région natale de l'Honduras comme dans les autres points du globe. Une intervention qui a suscité beaucoup de réactions au sein du public.
Le président de la société internationale du sida, Pedro Cahn, s'est voulu peu rassurant sur l'avenir de la prise en charge de la maladie. Celui-ci a en effet annoncé la grande difficulté à tenir les engagements pris il y a deux ans pour un accès au traitement partout dans le monde à l'orée 2010. Un avis tempéré par le directeur de l'ONUSIDA, à l'origine du rapport annuel sur l'épidémie dans le monde. Ce dernier a en effet déclaré que la victoire sur la pandémie était possible, le nombre de séropositif tendant à se stabiliser.
Cette conférence met en exergue un autre point : l'absence des principaux responsables politiques mondiaux. Une situation que déplore pour la France l'association Act-up, qui souligne dans un communiqué l'absence de Nicolas Sarkozy, de la ministre de la Santé Roselyne Bachelot ou du ministre des Affaires Etrangères Bernard Kouchner. Mais le gouvernement français n'est pas le seul à ne pas s'être déplacé : seules quelques personnalités politiques d'envergure interviendront durant cette semaine, comme l'ancien président américain Bill Clinton ou le secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon.

L'épidémie est pourtant loin d'être maîtrisée : le rapport de l'ONUSIDA sorti récemment évaluait le nombre de séropositifs dans le monde à environ 33 millions, avec près de 2,7 millions de nouveaux cas dépistés par an.

Source : Communiqué de presse AIDS 2008, Communiqué de presse Act-Up - août 2008
Photo : Eduardo Verdugo/AP/SIPA

2 votes. Moyenne 1.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site