Journée Mondiale Sans Tabac

Jeunesse sans tabac


(at) Pour la Journée mondiale sans tabac du 31 mai, l’Organisation mondiale de la santé s’engage pour une jeunesse sans tabac. En Suisse, le concours national pour arrêter de fumer, organisé par la Ligue suisse contre le cancer, la Fondation suisse de cardiologie et l’Association suisse pour la prévention du tabagisme, est lancé en même temps.

1,8 milliard d’êtres humains ont entre 10 et 24 ans. 85 pour cent vivent dans les pays en développement. Après avoir survécu aux années d’enfance, les plus dangereuses, ces jeunes sont dans l’ensemble bien portants. L’industrie du tabac dépense toutefois des milliards de dollars américains par an pour le marketing destiné à convaincre les jeunes du monde entier à consommer ses produits. Elle sait très bien que la plupart des fumeurs ont commencé avant leurs 18 ans.

La recherche scientifique a prouvé sans doute possible que tous les types de publicité pour le tabac incitent les jeunes et les enfants à essayer de fumer, faisant augmenter leur risque de passer ensuite à une consommation régulière. L’Organisation mondiale de la santé réclame donc pour la Journée mondiale sans tabac 2008 une interdiction de tout type de publicité, de promotion et de sponsoring pour les produits du tabac. Il est prouvé que cette mesure est l’une des plus efficaces pour que les enfants et les jeunes ne se tournent pas vers le tabac.

Chances augmentées par le concours pour arrêter de fumer
Une enquête représentative a été réalisée auprès des participants au concours pour arrêter de fumer 2007 six mois après sa conclusion. Un tiers d’entre eux ne fumait toujours pas. En participant au concours, on accroît donc ses chances de continuer à rester sans fumer. Les prix à gagner sont de 1 x 5000 francs et de 10 x 500 francs. Pour participer, la condition est de rester sans fumer du 4 juin au 3 juillet. Toutes les informations sur le concours pour arrêter de fumer se trouvent sur www.at-suisse.ch. Il est possible de s’inscrire directement en ligne sur ce site ou de commander par téléphone la documentation sur le concours auprès de l’Association suisse pour la prévention du tabagisme au 031 389 92 46. Le délai d’inscription est fixé au 3 juin 2008.

L’arrêt du tabagisme doit être attesté sur la carte de concours par un parrain ou une marraine. Un tirage au sort complémentaire de 10 x 100 francs est organisé pour ces témoins. La carte d’inscription est disponible non seulement en allemand, en français et en italien mais aussi en albanais, en espagnol, en portugais, en serbe/croate/bosniaque et en turc. Les informations sur les principaux faits en rapport avec le tabagisme et la fumée passive, ainsi que des conseils pour arrêter de fumer qui ont fait leurs preuves sont aussi disponibles dans toutes ces langues.

Consultations téléphoniques
Souvent, les fumeurs choisissent une méthode peu adaptée pour arrêter de fumer. Les conseillères de la ligne nationale stop-tabac au 0848 000 181 (en français, en allemand et en italien, du lundi au vendredi, de 11 à 19h, 8 centimes la minute sur le réseau fixe) connaissent toutes les méthodes pour arrêter de fumer qui ont fait leurs preuves au plan scientifique. Une discussion avec une conseillère permet de trouver la méthode la mieux adaptée à la situation personnelle du fumeur. De plus, les fumeurs ont la possibilité de se faire accompagner par une conseillère pendant leur arrêt du tabagisme, et de recevoir jusqu’à quatre appels à intervalles réguliers pendant la durée de leur désaccoutumance au tabac.

Le concours national pour arrêter de fumer est un projet du programme national d’arrêt du tabagisme, organisé par Ligue suisse contre le cancer, la Fondation suisse de cardiologie et l’Association suisse pour la prévention du tabagisme, et soutenu financièrement par le fonds de prévention du tabagisme. La Fédération des médecins suisses (FMH), pharmaSuisse, la Société suisse d’odonto-stomatologie (SSO), l’Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI) et Swiss Dental Hygienists sont partenaires de ce projet. Le concours a également été soutenu ces dernières années par Nicorette. Les centres cantonaux de prévention du tabagisme sont chargés de mettre cette action en œuvre dans les cantons.

Autres informations:Claudia Zbinden, responsable de projet auprès de l’Association suisse pour la prévention du tabagisme, Effingerstrasse 40, 3001 Berne, tél. 031 389 92 46, info(at)at-schweiz.ch


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×