Echos de Nouadhibou

 

L'ONG Stop SIDA TABAC s'active

http://fcnouadhibou.net/images/js.JPGDans le cadre de ses activités, l’ONG STOP SIDA TABAC (S.S.T) organise un tournoi de  football anti-tabac regroupant les quatre meilleures équipes de la ville de Nouadhibou à savoir l’ASC SNIM,  FC NOUADHIBOU, FC SOCOGIM  et VOUM AL BASE.  Les équipes de la Snim et FC Nouadhibou, qui évoluent en DI,  participent avec des équipes réserves, même si l'équipe de la Snim a aligné 7 joueurs licenciés.

 

Bref le tournoi qui s'est déroulé dans une bonne ambiance, a été organisé e collaboration avec la ligue régionale de football qui a déployé tous ses moyens pour participer à la réussite du tournoi. Cette mobilisation a beaucoup servi parce que le tournoi a connu un très grand succès populaire. En ce qui concerne les compétitions, les demi-finales ont été d'un très grand niveau qui a permis au nombreux public de vibrer.
 
F.C Nouadhibou et Voum El Base en finale
 
http://fcnouadhibou.net/images/jss.JPGLa première demi-finale opposant l'équipe de F.C Nouadhibou à celle de la Snim a été particulièrement relevée avec des jeunes qui ont livré un spectacle de qualité. A l'issue du temps réglementaire les équipes n'ayant pu se départager, l'équipe de F.C Nouadhibou a réussi à s'imposer aux tirs aux buts. La deuxième demi-finale opposant l'équipe de la Socogim à Voum El Base, s'est terminée sur le score de 3 à 1 en faveur de la dernière qui s'est montrée plus homogène et surtout plus efficace. La finale qui doit l'opposer au club de FC Nouadhibou est prévue le 31 mai 2009 au stade municipal de Nouadhibou et sera sans nul doute l'occasion d'une grande empoignade. D'un autre côté, l'ONG S.S.T organise un concours de lutte traditionnelle qui vise à promouvoir ce sport qui a beaucoup d'adeptes dans la région et deux rencontres de basket en garçons et en filles. Il y a aussi un concours de dessein et de la poésie pour les élèves des établissements publics et privés.
 
Un vaste programme
 
Toujours dans ce même cadre de sensibilisation, l'ONG a organisé des journées de sensibilisation sur le Sida et les méfaits du tabac dans les écoles : AL BARAKA et les ECOLES PRIVEE BARRO, le  COLLEGE 3) ainsi qu'au dispensaire de la Moughataa pour les femmes enceintes. Les volontaires du Croissant Rouge Mauritanien ont eux aussi participé à cette journée de sensibilisation. Les journées de sensibilisations s'étaleront sur cinq jours avec un vaste programme qui a l'adhésion de l'ensemble de la jeunesse de la ville.

 

Source : FC Nouadhibou

Lien : www.fcnouadhibou.net

 

Pensons à Khadjetou (âmes sensibles, s'abstenir)

Une petite fille de 5 à 6 mois nommée Khadjetou Mint El Moustapha se trouve internée depuis le mardi 03 Décembre à l’hôpital régional de Nouadhibou dit Hôpital Espagnoldans le service de la Pédiatrie dirigé par le Dr Zeinabou

Cette petite fille connue des différents services de nos hôpitaux (Pour avoir été évacuée pour une première fois par le CHNDB vers le CHNKTT) souffre d’au moins de deux malformations : Bec de lièvre et fente vélo- palatine. 

La petite Khadjetou était présentée au sein du centre de santé de Voum el Base pour des problèmes de nutrition. Le diagnostic fut rapide. Il ne suffit même pas de suivre une formation en médecine pour pouvoir constater que cette fillette souffre d une malnutrition avancée causée par la difficulté de l’alimentation par la voie normale. D’où la nécessité de faire opérer cette fillette en urgence (ATTENTION : les photos présentées peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes)

Nous faisons appel à toutes les bonnes volontés pour venir en aide à Khadjetou. Selon les propos du Dr Zeinabou, il suffirait d’une évacuation vers des hôpitaux spécialisés et équipés pour que les malformations dont souffre Khadjetou soient rectifiées.

Nous interpellons par la même occasion, les autorités pour la mise sur pied des commissions régionales chargées de gérer des cas similaires. Nous nous réjouissons des actes de soulagement des souffrances de la population mauritanienne en général sur le plan alimentaire mais il urge de se pencher sur le dossier relatif aux cas sociaux (surtout liées à la santé : évacuations, prises en charge …)

Les vautours pourront s’abstenir on ne fera appel à personne pour des démentis moyennant enveloppes. Celui qui se sent morveux, se mouche !

Pour tous vos dons, aides, suggestions ou autres, adressez vous au service de pédiatrie duCHNDB.

Les jeunes au service des nécessiteux
Abou Oumar BA & Oumar THIAM

 

 

 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

 

 

Nouadhibou : Feu à la prison civile

Encore une fois un incendie a été déclarée ce mardi vers 13h à la prison civile de Nouadhibou. Selon nos sources une centaine de détenus seraient en mouvement de grogne depuis plusieurs jours pour protester contre les mauvaises conditions de détention; notamment hygiène et nourriture.

Les prisonniers auraient brûlé leurs vêtements et matelas créant ainsi un grand feu que les sapeurs pompiers du PAN ont pu maîtrisé a temps.

Interpellé par les correspondants de presse violentés et interdits d’accès par les éléments de la garde et la police,sur les motifs et l’ampleur de l’affaire , le wali mouçaid lança « Ce n’est rien du tout , ce n’est pas méchant »

En tout cas une méthode musclée a été appliquée contre les prisonniers pour dit on faire revenir l’ordre dans les cellules.

Rappelons que c'est la deuxième fois en moins d'une année que ce genre d'incident se produit

Alpha Ba

 

 Lien : www.cridem.org

 Info source : Points Chauds (Mauritanie)

 

 

Six corps retrouvés dimanche sur la plage de Nouadhibou, en Mauritanie

Six corps humains en état de décomposition ont été découverts dimanche soir sur la plage de Nouadhibou, a indiqué lundi l’ Agence mauritanienne d’information (AMI, officielle).

Le décès de ces personnes, dont la nationalité n’a pas été déterminée, serait dû à la faim, à la soif et au froid, selon le médecin légiste qui les a examinés sur place, en compagnie d’éléments de la gendarmerie mauritanienne.

Il s’agirait de ressortissants africains tentant de gagner l’archipel espagnol des Canaries en utilisant des embarcations fragiles qui ne résistent pas le plus souvent à la violence des vagues.

Deux pirogues transportant un total de 65 immigrés clandestins vers les côtes espagnoles avaient été arraisonnées mardi dernier par la gendarmerie mauritanienne au large de Nouadhibou.

L’une d’elles, ayant à son bord 38 personnes, pour la plupart des Sénégalais et des Maliens, avait quitté la ville sénégalaise de M’Bour (80 km au sud-est de Dakar), six jours plu tôt avant de tomber en panne dans les eaux territoriales mauritaniennes.

L’autre transportait 27 personnes de diverses nationalitésLes membres de l’ensemble du groupe ont été transférés dans un centre d’accueil à Nouadhibou en perspective de leur expulsion vers leurs pays d’origine respectifs.


Fin du Plan de 5 jours spécial femmes fumeuses

C'est aujourdh'ui que prend fin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site