Sans titre

Tabagisme: impropre à l’amaigrissement (at) Allié à une alimentation grasse et peu saine, le tabagisme entraîne des problèmes de métabolisme et l’accumulation de dépôts graisseux, comme le montre une étude des universités de New South Wales et Melbourne. L’équipe de recherche australienne a comparé plusieurs groupes de souris en les soumettant à des régimes alimentaires différents d’une part et à l’inhalation d’air pur ou d’air pollué par la fumée du tabac d’autre part. Il s’avère que le tabagisme n’a aucune influence sur les dépôts graisseux et la quantité de glucose dans le sang. Fumer permet uniquement de modérer la faim et de limiter la prise de poids en cas d’alimentation grasse. Mais le tabagisme ne semble pas diminuer la masse musculaire ni graisseuse. Source: Hui Chen et al., Detrimental metabolic effects of combining long term cigarette smoke exposure and high-fat diet in mice, in: American Journal of Physiology Endocrinology and Metabolism (October 16, 2007). doi:10.1152/ajpendo.00442.2007 http://ajpendo.physiology.org. 29.10.2007
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site