Sans titre

Nouadhibou : peur sur la ville Contribution par jaguar le 17 October 2007 à 21:18:43 CEST 19 octobre 2007 : NOUADHIBOU : PEUR SUR LA VILLE Chers Stéphanois, Dans l’exercice de ses fonctions, un travail peut être exposé à des risques professionnels et plus particulièrement des risques d'exposition à des produits cancérogènes, mutagènes (pouvant causer des altérations génétiques héréditaires) ou toxiques (risque pendant la grossesse d'effets néfastes pour l'enfant, risque possible d'altération de la fertilité, …). Lorsqu’à leur tour de paisibles citoyens sont exposés à leur insu à de tels produits, les responsables de cette situation doivent être jugés et condamnés à la peine la plus sévère. C’est généralement ce qui se passe d’habitude. Du moins, ailleurs. La catastrophe provoquée par TRAFIGURA en Côte d’Ivoire hante encore dans nos esprits, même si les victimes ont été indemnisées. Par contre en Mauritanie, la Capitale économique a été sacrifiée par les autorités qui ont permis l’installation d’une unité de transformation de farine de poisson à proximité des habitations. Cette usine de la mort intoxique impunément les populations par les fumées hautement cancérogènes qu’elle dégage à longueur de journée et parfois même de nuit. Sans parler de l’odeur nauséabonde du poisson en putréfaction qui empeste jusqu’aux quartiers les plus reculés de la ville allant même jusqu’à CANSADO. Qui n’a jamais senti cette puanteur ? Certains ont naïvement cru que c’était la mer qui régurgite. N’attendons rien des autorités locales. Elles ont choisi leur camp depuis belle lurette en cautionnant ce crime. Nous devons nous mobiliser et alerter les ONG qui oeuvrent pour la préservation de notre environnement. Saisissons le Ministre de l’Environnement, le P.M. et pourquoi pas le Président de la République lui-même ? Il interviendra sûrement pour sauver ce qui peut encore l’être. Surtout qu’aux dernières nouvelles, deux autres usines similaires se préparent à s’installer. Toujours dans les zones habitées. A bon entendeur, salut ! Copie : greenpeace.france@diala.greenpeace.org "Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté. Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité. Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org Note: Info source : jaguar
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site