Sans titre

ASSEMBLÉE NATIONALE: Adoption du projet de loi sur le VIH/Sida L'Assemblée Nationale a adopté lundi lors d'une séance plénière, le projet de loi relatif à la prévention, la prise en charge et le contrôle du VIH/Sida. Assurant l'intérim de son homo­logue de la Justice, M. Mohamed Lemine Ould Raghani, ministre de la Santé B; fait un exposé sur j'in­cidence de la maladie, son taux de prévalence, les stratégies et plans d'action mis en oeuvre pour y faire face. Il a ajouté que le' Sida affecte cha­que année 42 millions de personnes dont 28 sur le continent africain. Il a ensuite noté que les indicateurs de l'évolution de la maladie peuvent faire l'objet de réserves sur le plan scientifique car les échantillons sont prélevés sur des groupes non repré­sentatifs, indiquant que les données statistiques remontent à l'enquête démographie et sanitaire en 2000. M. Ould Raghani a ajouté que son secteur travaille pour affiner les in­dicateurs de la maladie à travers un certain nombre de données sur les­ quelles il sera axé, avec l'ONS, au Cours que l'enquête qui se déroulera prochainement en rapport avec les prélèvements de sang des femmes enceintes et des donneurs volontai­res. S'agissant des mesures de pré­vention, le ministre a relevé que le département axera son action sur la sécurisation du sang transfusé, sa décentralisation et le dépistage de la maladie ainsi que l'extension des prestations des PMI en plus de la sensibilisation permanente, notamment dans les zones à haut risque. Dans leurs interventions, les dé­putés ont souligné .l'intérêt de ce projet et critiqué la conduite suivie par le passé qui focalise l'effort de lutte contre la pandémie sur le dé­partement de la Santé sans associer les autres départements en matière d'élaboration des plans et stratégies en matière de lutte contre le sida. Pour eux, la lutte contre le Sida doit être l'affaire de l'Etat et du peuple et doit, en conséquence, être traitée avec sincérité et franchise, eu égard à sa gravité. Dans ce cadre, le député El Kha­IiI Ould Teyib de l'APP a proposé que la lutte contre la pandémie soit conforme à nos spécificités propres en privilégiant l'aspect religieux à travers l'explication des actes pro­hibés par notre religion et qui sont, pour la plupart, le premier vecteur de transmission du virus. De son côté, le député Saleck Ould Sidi Mahmoud du parti du Rassem­blement national pour la Réforme et le Développement, s'est interrogé sur l'absence de tout rôle de la Cha­riaa islamique et des imams et oulé­mas dans le projet de loi. Lui succédant, le député Bâ Aliou Ibra, président du groupe des Indé­pendants, a souligné l'ampleur du risque de la maladie esse dimension socio-économique' pour un pays comme le nôtre.()ù 65% de la popu­lation est âgée de moins de 26 ans. Pour leur part, les députés Miri­tata Mint Hideid du PRDR, Mme Khadijettou Maleck Diallo de l'UFP et Mme Nema Mint Mogueya du RDU ont mis en doute le taux de prévalence de 1 % avancé par le gouvernement et appelé les pouvoirs publics à adopter des méthodes plus effica­ces pour dépister la maladie. Le projet de loi en question est constitué de 4 chapitres répartis en 29 articles dont le premier compor­te des dispositions préliminaires, le deuxième est consacré à la pré­vention de la pandémie tandis que le troisième est relatif à l'assistance aux personnes vivant avec le VIH/ Sida (PPVIH). Le texte met l'accent sur l'impor­tance de l'apport de l'information et l'éducation dans la prévention du vi­rus, les pratique sécurisées et leurs procédures ainsi que sur l'obliga­tion d'assistance aux PVVIH. Selon l'exposé de motifs du projet de loi, le nouveau texte renforce la lutte contre le VIH/Sida par une bonne prise en charge des personnes infec­tées ou affectées et une prévention adéquate pour freiner la propaga­tion de la maladie. 14/08/2007 / PMD/AMI
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site