Sans titre

Les fumeuses subissent les mêmes risques que les fumeurs (at) Tout comme les hommes, les femmes qui fument beaucoup doublent, voire triplent leur risque de décès par rapport aux personnes qui n’ont jamais fumé, comme le montre une vaste étude réalisée en Suède. Les fumeuses qui consomment entre 10 et 19 grammes de tabac par jour augmentent: leur mortalité de 2,4 en moyenne leur risque de maladie cardiovasculaire de 4,5 fois. Concernant les ex-fumeuses, leur mortalité est en moyenne supérieure de 1,3 fois leur risque de cancer (hormis le cancer du poumon) de 1,4 fois leur risque de cancer du poumon de 2,7 fois. L’étude n’a trouvé aucune augmentation du taux de mortalité due aux maladies cardiovasculaires ou des voies respiratoires chez les ex-fumeuses. Femmes d’âge moyen L’étude de l’université de Lund a été réalisée entre 1974 et 1992 auprès de 8'499 femmes et de 13'888 hommes, en relevant les décès parmi eux jusqu’en 2005. Elle a permis de montrer que la mortalité des femmes d’âge moyen qui fumaient beaucoup était de deux à trois fois supérieure. Il s’agit de la première étude qui porte sur un groupe de population suffisamment important pour calculer l’influence directe de la consommation de cigarettes sur la mortalité. Source: M. Ekberg-Aronsson et al., Mortality risks among heavy-smokers with special reference to women: a long-term follow-up of an urban population, in: European Journal of Epidemiology 2007; 22: 301-309 www.springerlink.com. -------------------------------------------------------------------------------- <- retour:
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site