Sans titre

Médicaments contrefaits: Chasser le ridicule, il revient au galop! Posté le 06 September 2007 à 10:40:50 THIAPS Sujet: A propos de Santé 06 septembre 2007 : Médicaments contrefaits: Chasser le ridicule, il revient au galop! Les autorités nationales ont mis la main sur des quantités énormes des médicaments exposés à la poussière et à l'oxydation solaire par des vendeurs du secteur informel. Ces médicaments, étalés dans des conditions intolérables près du Premier marché de la capitale Nouakchott. Des quantités importantes des médicaments illicites sont vendues tous les jours ou livrés clandestinement à des commerçants et boutiquiers ! Nouakchott connaît souvent des saisies des médicaments contrefaits. Cette action n'est pas propre au nouveau gouvernement mais la quantité saisie aujourd'hui en une fois révèle la gravité de ce phénomène qui semble dit-on être organisé dans un réseau de distribution et que les douze grossistes des officines pharmaceutiques dont disposent le pays reconnaissent parfaitement ce réseau et travaillent avec ce réseau. Cette action du gouvernement est sérieuse si nous admettons qu'il n'est pas du tout exclus que des lots importants des médicaments contrefaits peuvent être sans doute entreposés dans prés de 400 dépôts pharmaceutiques et officines dont dispose le pays, actuellement. Les saisies opérées aujourd'hui des antalgiques, des antibiotiques mais aussi des corticoïdes communément appelés par nos femmes de " produits khaissal " sont tellement importantes que seuls des opérateurs pharmaceutiques spéculatifs et peu soucieux des intérêts nationaux peuvent donc se permettre et sans honte un tel trafic. Pourtant, ils savent que ces molécules chimiques ne sont pas des produits alimentaires que l'on peut vraiment décider d'étaler aisément au marché au même titre que les huiles, le riz ; les pommes de terres. L'action d'assainissement effectuée ce matin est composée d'une commission importante qui regroupe les Ministères de la justice, l'intérieur, le commerce, la santé, l'environnement et d'autres départements en synergie avec la sûreté nationale. Cette commission compte poursuivre ses actions sur l'ensemble de la ville afin d'assainir un secteur pharmaceutique qui échappe aux compétences d'un ministère de santé qui se cherche encore (Affaire à suivre) Note: Info source : Points Chauds (Mauritanie)
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site